Stuc and tadelakt

Stuc

Le stuc est un enduit teinté dans la masse dont l’invention date de l’antiquité. Les réalisations en stuc se présentent généralement sous forme de reliefs (moulures, colonnes, briques) ou de panneaux décoratifs. La particularité de cette matière réside notamment dans sa structure consistante qui permet d’obtenir un relief et une forme d’ouvrages décoratifs structurés et personnalisés. Ces quelques lignes nous permettent d’en connaitre plus sur la chaux et sur le matériau intéressant qu’est le stuc.

Origine des techniques de stucage

L’emploi des stucs remonte à la période de l’antiquité. Les Egyptiens utilisaient déjà un enduit stuqué dans l’ornement de leurs pyramides pour masquer le raccord des pierres et précéder la pose de peinture. Les Grecs et les Romains firent de même pour l’intérieur et l’extérieur de leurs constructions. On peut dire que les Romains étaient particulièrement habiles dans l’art de préparer et d’appliquer les enduits.

Le stuc fût ensuite adoptée dans les Gaulles jusqu’à la fin de l’empire romain. Quelques restes d’enduits stuqués ont toutefois été conservés dans les rares monuments de cette ancienne époque. Il s’agit par exemple de l’intérieur des tours du clocher des églises, des chapiteaux de la Crypte de Saint Laurent de Grenoble ou de ceux du narthex de Saint Rémi de Reims.

Diffusion du stuc

C’est pendant de la Renaissance que les techniques de stucages furent propagées par les Italiens dans tout le continent européen. Le stuc connut son apogée au cours du XVIIème siècle. Et de remarquables décorations en stucs peuvent encore être retrouvées dans les églises de pèlerinage en Bavière et en Autriche, ou dans les châteaux de Fontainebleau et Versailles.
Le stuc est considéré comme une des meilleures finitions de revêtement de nos jours. Il est parfaitement adapté pour recouvrir murs et plafonds. Son principal avantage réside dans le fait de pouvoir être modelé en vue de se transformer en un décor poli et en relief. A noter que le stuc s’emploie généralement pour imiter l’aspect du marbre.

Préparation du stuc

Les stucs sont aujourd’hui réalisés à partir de sable de marbre blanc moulu, aussi appelé poudre de marbre. Cette roche présente des fragments qui permettent une excellente pigmentation. Il est possible d’y ajouter d’autres morceaux d’éléments (mica, quartz, silice, verre etc.) afin d’obtenir des mélanges plus résistants qui peuvent tout de même être poli.
L’enduit sera ensuite serré pendant l’étape de la carbonatation (réaction chimique de la chaux). Cela a pour but de polir les cristaux de carbonate de calcium en formation afin d’obtenir une pellicule fine de calcin en surface. C’est cet enduit glacé qui donnera ensuite une finition minérale des plus originales à l’ensemble des revêtements.

Application

Pour bien appliquer le stuc, il est avant tout nécessaire de bien préparer son support. Ce dernier doit être sain et dépourvu de fissures ou de trous. Appliquer le stuc dans une pièce ventilée permet également d’assurer une bonne carbonatation de la chaux.
En outre, il est nécessaire de choisir des pigments adaptés au milieu où le stuc sera appliqué (intérieur ou extérieur, température, humidité). Enfin, il est recommandé de réaliser des échantillons colorés à l’avance en vue d’avoir une idée préalable des camaïeux de teintes possibles.